mardi 28 février 2012

Chaos bancaire ou inflation massive ?

Aucun commentaire:
D'après un rapport de la BNP, le déclenchement des CDS (contrats de protection contre le défaut de paiement) est probable à 93,3%...

Pour preuve, l'agence de notation Standard & Pauvres vient de classer la Grèce en "défaut de paiement sélectif"

L'agence est claire dans son analyse :

Si un nombre suffisant de détenteurs d'obligations (publiques) grecques n'acceptait pas l'offre d'échange", écrit S&P dans un communiqué, "nous pensons que la Grèce présenterait un risque imminent de défaut de paiement caractérisé"

A première vue, la BNP est loin d'être prête à faire la moindre concession à la Grèce... surtout quand leurs  analystes regardent la tête du bon du Trésor grec à 1 an à 790 % !!!

Comme annoncé dans mon article du 1er Février, un méga-tsunami financier est sur le point de toucher les côtes de votre compte bancaire d'ici le 20 mars.

Plus qu'un tsunami financier, il s'agit de la banqueroute généralisée de notre système économique fondée sur la dette perpétuelle vendue par les banques centrales (usines à papier)...

Attention : risque de faillites
D'ici la fin du premier semestre 2012, attendons-nous à déplorer des faillites de banques et de compagnies d'assurance décimées par le déclenchement des contrats de couverture contre le risque d'impayé sur la dette grecque (CDS).

Seule, une injection hyper-massive de liquidités permettra au système, une nouvelle fois, d'échapper à l'échéance finale !...

Par conséquent, je pronostique d'ici fin avril 2012 une envolée de l'or vers les 2000 $ l'once, le silver proche des 50 $ et le prix du Gasoil avoisinant les 2 €  le litre...

Sur ce dernier point, je tiens à souligner que des dommages collatéraux seront subis de plein fouet par les professionnels du transport et les salariés au smic qui devront dépenser la moitié de leurs revenus pour se déplacer entre leur domicile et leur travail.

Jusqu'où cette situation sera-t-elle socialement tenable ?

Comme le signale l'en-tête du blog Gold-up,
l'inflation atomise jour après jour vos comptes bancaires.
Et c'est vous qui appuyez sur la gâchette du pistolet... 
de votre station-service...



Demain, la révolte... du carburant ?
Si la révolte du pain a conduit la France à la révolution en 1789, est-ce que la révolte du carburant conduira à la révolution de 2012 avec la pendaison de 1 banquier par semaine, comme le suggère le maire de Londres ?

Pour la populace encore endormie par BFM TV et TF1, elle se réveillera trop tard dans les fumées des gaz lacrymogènes.

Pour les lecteurs de Gold-up, restez sereins, transformez vos avoirs en actifs tangibles dès maintenant (terres cultivables, métaux précieux et d'autres biens utiles et durables pour vous et votre famille).

Quelque chose d'énorme se prépare et il serait judicieux d'avoir quelques pièces d'argent en réserve pour faire un plein et acheter de la nourriture... pendant que les autres pleurent de voir leur pouvoir d'achat fondre comme neige au soleil...

Un fait intéressant, les prix à la pompe baissent en once d'or ou d'argent... à vous de choisir votre monnaie...

mercredi 22 février 2012

Gérald Dahan : Le canular qui aurait mis en danger la République Française

Aucun commentaire:
L'imitateur Gérald Dahan aurait été interdit d'enregistrement et viré de la radio Rires et Chansons après un canular téléphonique tendu à Nicolas Dupont-Aignan.

La diffusion d'un échange, entre Eric Cantona (imitation de Gérald Dahan) et le candidat à la présidentielle à l'antenne de la radio, a été censuré par le directeur des programmes car elle "aurait pu mettre en péril la République".

Nicolas Richaud, directeur des programmes de Rires et Chansons et ancien journaliste sur NRJ semble avoir des amis très influents à l’Élysée...(vu sur Ouest France)



mardi 21 février 2012

(Vidéo) Olivier Delamarche : "C'est l'heure des condoléances pour les grecs"

1 commentaire:
"Quand une monnaie est basée dans la confiance que l'on a dans le gouvernement qui l'émet, invariablement elle retourne à sa valeur réelle qui est zéro."



Pendant ce temps, le Portugal suit la Grèce à grand pas...

lundi 20 février 2012

(Vidéo) Comprendre l'exaspération des grecs

1 commentaire:
Une vidéo pour comprendre le quotidien de la classe moyenne grecque écrasée par les plans d'austérité.

Je n'ose pas imaginer ce que sera la vie dans notre pays quand notre tour viendra...

(Désolé pour les publicités, mais la chaine américaine TF1 doit rémunérer les actionnaires de la JP Morgan (eux-mêmes actionnaires de la FED) et d'autres fonds d'investissement US)



N'hésitez-pas à réagir à cette vidéo dans les commentaires ci-dessous...

samedi 18 février 2012

L'agenda planifié du défaut grec

6 commentaires:
Un document écrit précisant des dates fermes et des actions détaillées pour un défaut grec prévisible est en possession des deux premiers patrons bancaires et de trading de devises de Wall Street depuis la deuxième semaine de Janvier. John Ward, du blog "The Slog" dispose de sources distinctes et concordantes affirmant l'existence d'un tel document. 

Ce plan représente "un calendrier, pas une contingence"qui donne une date ferme au 23 mars 2012: date à laquelle le défaut devrait être annoncé après la fermeture des bourses. 

J'ai repris l'article de Slog en y ajoutant des sources pertinentes.

Ce document affirme que la Grèce sera officiellement déclarée en défaut par toutes les agences de notation après la fermeture des bourses le vendredi 23 mars. Le week-end suivant, tous les comptes bancaires grecs seront gelés, avec des mesures d'urgence détaillés pour empêcher la fuite des capitaux. Toutes les grandes banques auront pour instruction de ne pas traiter avec la devise européenne à l'ouverture de la bourse d'Athènes le lundi 26 mars.

Tous les marchés grecs se fermeront pour une journée «au moins».

Pour l'instant, John Ward n'a pas pu établir la source des documents. Mais un des ses contacts proche du dossier a admis: "J'ai fortement suggéré à mes amis d'affaires grecs et mes clients qu'ils vident leurs comptes bancaires, et de changer leurs avoirs en une devise forte."

Il suffit d'observer la courbe explosive de l'obligation grecque à 1 an. Ce titre se vend aujourd'hui à 629 % d'intérêts, du pur délire !!!

En analysant la chronologie des événements, nous constatons l'aspect plausible d'un agenda planifié :

1- Mi Janvier 2012, Bruce Richards, gérant de fonds alternatifs d’une société de gestion basée à New York, est persuadé que la Grèce fera défaut sur ses 14,5 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance le 20 mars prochain. Edward Parker de l'agence Fitch, est également convaincu que la Grèce est insolvable et fera défaut sur sa dette.

2- Fin Janvier, le patron du lobbying bancaire, Charles Dallara, refuse de dépasser un effacement de 50% sur la dette grecque et la troïka tape du poing sur la table des négociations. (à lire ici) . Parallèlement, Merkel veut envoyer un commissaire budgétaire européen chargé d'apposer son véto sur les décisions économiques internes à la Grèce. Mais cette idée tourne au fiasco.

3- Puis, Lucas Papademos s'implique pour débloquer le plan de renflouement, mais quelques jours plus tard,  le Ministre des Finances allemand détruit les espoirs du Premier Ministre grec en qualifiant ce plan comme "insuffisant".

4- Début Février, la troïka prépare les esprits des détenteurs d'obligations grecques d'accepter une perte de 70% sur leurs titres. La BCE semble prête à "encaisser le coup" mais revient sur sa décision d'encaisser la moindre perte en se débarrassant de ses anciennes obligations grecques par des nouvelles.

5- Pendant ce temps, la classe politique grecque se fissure. La Grèce sombre dans la violence et la colère de la rue. Le politologue grec, Georges Contogeorgis, explique que "la classe politique grecque est une oligarchie pillant la société".

6- L'Allemagne sera la première à exploser. Un document rédigé par l'Ecole de Management de Lille, datant de novembre 2011 est extrêmement complet et précis. Il se trouve ici. A l'heure du bilan de l'année, La Bundesbank (Banque d'Allemagne), ancienne gestionnaire du Deutsche Mark, voit  son bénéfice diminuer de moitié. Les faits se confirment.

7- Le 15 Février, les dirigeants athéniens doivent signer une nouvelle mesure d'économies de 385 millions d'euros.

8- Le 16 Février, il manquait encore 17 milliards d'euros pour boucler le plan de sauvetage.

9- Après l'annulation de la réunion de l'Eurogroupe mercredi dernier, Jean Pisani-Ferry, directeur du centre de réflexion Bruegel à Bruxelles estime qu'un accord est proche "sinon, ce sera trop tard, on ne maîtrisera plus les détails techniques…" (lu sur le Figaro)

Curieusement, cette décision reportée au Lundi 20 février concorde parfaitement avec le nouveau coup d’État financier des banquiers prévu le Mardi 21 Février et le déversement massif de fausse-monnaie de l'imprimante numérique de Super-Mario du Super Fonds Spéculatif Européen (BCE) prévu le 29 Février prochain.

La BCE,  à moins qu'elle ne saute avant, atteindra donc un bilan 2 fois supérieur à celui de la FED (Super Fonds Spéculatif américain)...

A terme, le choc traumatico-économique sera 2 fois plus violent que celui qui frappera les USA... 

Donc, je vous conseille de planifier dans votre agenda, une préparation 2 fois supérieure à celle de certains survivalistes américains...

vendredi 10 février 2012

(Vidéo) : Une enquête exceptionnelle sur la faillite de la France

1 commentaire:
Cette vidéo de 2008 vous donne la vision de l'avenir, de notre avenir...

De nombreux éléments de cette enquête sont réels et ne sont pas une fiction.

D'autres éléments tels que la dégradation de la note de crédit de la France se sont produits, le scénario devient plausible... La Grèce vit déjà ce qui est décrit ici et nous suivons le même chemin

Il suffit de regarder son bon du Trésor à 1 an (plus de 500% !)

Vous avez ici une vision correcte de la tempête parfaite du surendettement qui nous attend.

Le compteur de la faillite française est ici : Compteur de la dette française


La France en Faillite - 1 par CyberPeople



La France en Faillite - 2 par CyberPeople



La france en faillite 3 par burgerman


Soyez prêts à survivre à cela...

Bruxelles : Les pompiers évacuent la police...

Aucun commentaire:
Situation inédite : Une manifestation des pompiers belges contre la réforme de leurs pensions de retraite a forcé la police à battre en retraite.


Le jour viendra où la police poursuivra (avec une corde à la main) un petit groupe "d'élites" autrefois puissants dans leur tour de verre...



D'ailleurs, les policiers grecs menacent de poursuivre l'EURSS et le FMI pour "chantage, tentatives de subrepticement, d'abolir ou ronger la démocratie et la souveraineté nationale".

Pour reprendre leurs mots (lu sur Yahoo Actualités) :

"Comme vous poursuivez cette politique destructrice, nous vous prévenons que vous ne pouvez nous contraindre à nous battre contre nos frères. Nous refusons de nous élever face à nos parents, nos frères, nos enfants ou tout citoyen manifestant ou exigeant un changement de politique"
"Nous vous prévenons que, en tant que représentants légaux des policiers grecs, nous allons émettre des mandats d'arrêts pour une série d'infractions légales"


La pyramide de Ponzi commence-t-elle à se retourner contre ses créateurs ?

samedi 4 février 2012

(Vidéos) France : Banques fermées pour cause de... grève

3 commentaires:
Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas une grève des cheminots de la SNCF mais celle de plusieurs milliers d'employés de banques.

Si les salariés comprennent qu'ils ont la capacité de geler l'activité bancaire nationale, les moyens de pression sont absolument énormes pour faire céder la direction !

Employés de la SNCF, je pense que vous allez grossir vos rangs...
Pas vu sur BFM Business...










vendredi 3 février 2012

(Vidéo) EURSS : Un homme d'expérience vous parle de votre future vie européenne...

1 commentaire:
Vladimir Konstantinovitch Boukovski est un ancien dissident soviétique, qui a passé 12 ans de sa vie emprisonné. Il est d'ailleurs le premier à dénoncer l'utilisation de l'emprisonnement psychiatrique contre les prisonniers politiques en Union soviétique. En 1976, il est échangé contre le dirigeant communiste chilien Luis Corvalán. Il s'est installé au Royaume-Uni pour terminer sa carrière à l'Université de Cambridge.

Lecteurs de ce blog, une voix du futur vous parle...


Vous avez un doute sur ces propos ?

Faîtes votre devoir d'ouvrir votre esprit et allez chercher les réponses si certains propos vous paraissent choquants ou improbables.

Je me souviens d'un débat télévisé où un jeune dissident disait :

"Sur internet, il y a de tout et n'importe quoi, mais au moins, il y a tout. Alors qu'a la télévision, il n'y a que du n'importe quoi..."

Les faits présentés dans cette vidéo sont en libre accès sur internet, faîtes ce travail de recherche.

Vous avez le choix d'être consciemment libre ou d'être inconsciemment emprisonné...

jeudi 2 février 2012

(Vidéo) Alain Soral : Demain, la 3ème Guerre Mondiale...

3 commentaires:
Une conférence intéressante d'Alain Soral sur la période actuelle qui est une période d'avant-guerre menant à un conflit mondial "plus sanguinaire que les 2 guerres mondiales précédentes et pour des raisons sans proportions avec le risque".

La logique de fuite en avant par la guerre (financière et militaire) permet de cacher au monde la réalité de l'effondrement en cours lié à la fausse-monnaie de réserve internationale (le dollar)...

A diffuser au plus grand nombre (surtout à vos contacts sceptiques...)



Effondrement de l'économie réelle en cours...

11 commentaires:
Un sinistre rapport, daté d'aujourd'hui et émis par le ministère des Finances russe, est en circulation dans le Kremlin à propos du système de paiement interbancaire américain (le Clearing House Interbank of Paiement System (CHIPS)). Ce rapport précise qu'un important effondrement économique mondial est actuellement en cours et pourrait très bien entrer dans une redoutable "zone de chute libre."( lu sur WhatDoesItMean.com)



Pratiquement inconnue de tous, sauf de l'élite financière mondiale, le CHIPS est la principale maison privée de compensation des grosses opérations aux Etats-Unis, qui gère le transfert de plus de 1 milliard de dollars par jour au travers des 250.000 paiements interbancaires qui, avec le Fedwire Funds Service, exploité par la Fed, constitue le principal réseau américain au niveau international (96% du trafic mondial) des paiements en dollars américains.

D'après ce rapport, la cause sous-jacente de l'effondrement du CHIPS, est due à une demande "sans précédent" dans le cadre du soulagement en liquidité immédiate demandée par les principales banques de l'Union Européenne et les États-Unis.  Écrasées par la dette combinée des USA et les pays européens, dont le total avoisine les 39 000 milliards de dollars...

Il est important de noter que ce qui se passe actuellement est une répétition virtuelle de la crise financière de 2008 aux États-Unis. Carl Levin (libéral) et Tom Coburn (conservateur) du Sénat américain signalent que ce "n'est pas un désastre déclenché naturellement, mais le résultat d'un risque élevé, de produits financiers complexes, de conflits d'intérêts non divulgués, de l'échec des régulateurs et des agences de notation de crédit, et le marché lui-même qui ne parvient pas à freiner les excès de Wall Street".

Le dernier rapport graphique du site InvestmentTools.com fait écho au Ministère russe dans ses dernières données (voir graphique ci-dessous sur le Baltic Dry Index : indice des prix du transport maritime) publié quotidiennement par la Bourse de Londres. 

Nous observons qu'il est en chute libre de 65% durant les 30 derniers jours seulement. Une perte terrifiante jamais vue depuis les jours sombres de la fin 2008 (alors que le SP &500 est en lévitation artificielle...)





A l'heure où j'écris ces lignes, le BDI est passé sous le plus bas de 2009...

Vous pouvez le suivre en temps réel sur le site de Bloomberg ici.


Plus l'écart se creuse, plus la chute sera violente
Selon moi, cet indicateur est le VÉRITABLE BAROMÈTRE de l'économie mondiale puisqu'il reflète la réalité des échanges commerciaux  entre les vendeurs de biens de consommation et les livreurs de matières premières nécessaires à leur fabrication (contrairement à Wall Street où n'est échangé que du papier sur des écrans d'ordinateur).

Remarquez à quel point le S&P 500 part à l'opposé du BDI ! 

Wall Street et les bourses mondiales dans son sillage s'éloignent de la réalité économique : plus ces courbes s'éloignent l'une de l'autre, plus le retour à la réalité sera violent...


Le BDI traque les prix d'expédition internationale dans le monde entier sur diverses cargaisons de vrac sec. 
Il témoigne d'un effondrement sévère du trafic maritime qui a pratiquement cessé dans certaines régions, laissant  la plus grande partie du transport mondial ancrée à vide au large des côtes de Singapour (voir photo). 

Certains le décrivent comme "le plus grand rassemblement secret de navires dans l'histoire maritime dont le nombre est équivalent à l'ensemble des marines britanniques et américaines combinées !" (révélé par le DailyMail en 2009 ici !)



Pendant la crise financière de 2008 une absolue catastrophe économique mondiale a sûrement été évité par  la Réserve fédérale américaine qui donna secrètement aux banques américaines et les sociétés, les banques étrangères de France et d’Écosse, plus de 16 000 milliards de dollars (preuve ici). 

Le pot aux roses a été découvert en raison d'une modification de la Loi Dodd -Frank de Wall Street et de la réforme de la protection du consommateur votée par le Congrès américain qui a appelé à vérifier certaines données de la FED pour la première fois en 99 ans d'histoire !

Remarque importante à propos de ces 16 000 milliards de dollars : 
Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis est seulement $ 14,12 trillions, 
et la totalité de la dette nationale du gouvernement des États-Unis couvrant ses 200 ans d'histoire est "seulement" de 14 500 milliards de dollars.

Quiz : 
A partir de quelles valeurs ces
16 000 milliards ont-ils été créés ?
Réponse : Ctrl + Print !



Curieusement, l'amendement précité de la loi Dodd-Frank n'a été utilisé que pour une vérification ponctuelle de la mise en place de prêts d'urgence par la Réserve fédérale depuis le 1er Décembre 2007 et se termine à la date de promulgation de la loi signée par le président Obama le 21 Juillet 2010 : gardant ainsi le peuple américain dans l'ignorance de savoir envers qui l'argent de la FED est distribué.

Dans un monde occidental dépourvu de toute moralité, et sans les connaissances des anciens, il est hors de doute que cet effondrement économique à venir est de les prendre par surprise complète (comme la dernière l'a fait) comme ils ont été formés comme des esclaves obéissant seulement à l'adhésion de ces voix les menant à leur perte.
Mais pour ceux qui connaissent la vérité, le temps tire à sa fin pour se préparer ... cela va venir beaucoup plus tôt que n'importe qui puisse le croire.
 

mercredi 1 février 2012

ALERTE ROUGE : Risque élevé d'Eurocalypse...

Aucun commentaire:
Bruxelles est entrain de négocier un hair cut de 70% sur les obligations grecques. Cela signifie que pour 1 euro d'obligation, les créanciers ne devraient récupérer que 30 centimes ! Un précédent est en passe de se jouer dans toute l'Europe. D'après Ann Barnhardt de Barnhardt Capital Management et spécialiste expérimentée des contrats Futures, l'apocalypse est proche si les négociations sont signées de cette manière.

Le glas des grandes banques américaines et le système financier au total serait-il entrain de sonner ?

Les CDS sont des polices d'assurance que les investisseurs ont négocié, très semblables à des options. L'acheteur paie une prime, ou taxe, à celui (le vendeur) qui émet le contrat du CDS permettant de garantir le défaut de paiement sur une obligation ou une dette.

L'acheteur verse donc une prime de CDS, et le vendeur garantit le défaut de paiement. Ce dernier prend donc en charge l'obligation de garder toute la valeur de récupération si un défaut se produit.


Voici le scénario apocalyptique si un "hair cut" de 70% est validé par l'Eurozone :
Les porteurs d'obligations vont prendre de plein fouet une coupe de cheveux de 70%, mais l'institution qui établie réellement ou non un défaut (l'International Swaps and Derivatives Association (ISDA)) déclarera que cet événement de crédit n'est pas un défaut, et donc toutes les banques et les entités qui pensaient que leurs positions de la dette européenne étaient couvertes par leurs CDS verront qu'ils n'avaient aucune protection.

BOOOOM !

L'argument présenté par l'ISDA devrait se positionner sur un défaut partiel de 70% non établi comme un "hair cut". Ceci est, bien sûr, une bombe atomique financière...

En tant que particulier, essayez de payer seulement 30% de votre prêt immobilier et observez = avec quelle rapidité le mot «défaut» sera utilisé. Ils utilisent le chiffre de 70% car un gain de 30% est tout juste suffisant pour prétendre qu'un défaut TOTAL n'a pas eu lieu. Cela n'a aucun sens, mes chers lecteurs !

Pourquoi ?

Réponse : Car la valeur de récupération est l'un des concepts centraux dans le fonctionnement des contrats CDS. Le VENDEUR obtient les droits de valeur de récupération, ce qui implique par définition que le défaut n'a pas besoin d'être à 100% pour les déclencher !!!


C'est un fonctionnement binaire :

Vous êtes en défaut ou vous ne l'êtes pas, POINT.

Goldman Sachs et J. P. Morgan sont des dinosaures-émetteurs de CDS !

MF Global a subi de plein fouet le déclenchement des CDS obligataires européens qui couvraient les positions de leurs clients. Toutes les maisons de courtage, entreprises d'investissement, fonds de pension américains (encore en vie pour combien de temps ?) le font !

Goldman Sachs et JP Morgan sont sûrement assis sur une position courte nette en Europe, en pariant tranquillement contre du papier européen.



Si jamais nous faisons face à un défaut complet, la 3ème Guerre Mondiale serait le résultat...

Les oligarques bankster seraient tenus de déclarer un nouveau gouvernement mondial totalitaire, et saisir tous les biens privés.

Game over pour tous et retour à la terre en moins de 5 jours...

Vous pouvez encore télécharger gratuitement
16 Secrets pour Survivre à l'Hyperinflation (PDF)
1- Comprendre les dangers réels qui menacent notre système économique
2- Avoir les 16 bons réflexes qui feront toute la différence
3- Savoir communiquer cette situation à votre famille, amis et contacts
(Vos coordonnées sont en sécurité, et je déteste les spams autant que vous)

Continuez votre lecture :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...